Les Systèmes Vivants

La LEM s'applique, d'après le modèle qui suit, essentiellement quand on a à faire face à des systèmes vivants, qui répondent particulièrement aux critères qui vont suivre. Il faut garder à l'esprit que c'est d'abord dans un optique militaire que les lois de murphy (lui-même soldat), et la LEM on été formulées séparément.
Voici donc l'interprétation qu'on peut en faire :

Prenons à priori un système qui obéisse à la loi normale ( répartition suivant la courbe de Gauss, en exp -x^2 ). La loi normale spécifie que même si il y a une probabilité très faible pour qu'un événement extrême arrive, il a une probabilité non nulle de se produire.
Si le système lui même est de nature telle qu'une multitude de tests vont se produire, alors on peut parier que la LEM sera vérifiée. Et ce, d'autant mieux que le système pourra s'adapter.

Un exemple :

Chez vous, a quelques mètres de votre maison, il y a une fourmilière. On peut estimer que la distribution de la densité de fourmis en fonction de la distance à la fourmilière est régie par la loi normale. D'autre part, le nombre de fourmis qui s'y trouvent est assez grand (plusieurs centaines de milliers, sans doute). Et dans votre maison, il y a un seul et unique petit trou, qui permettrait aux fourmis de piller votre garde manger. Eh bien a force, il y en aura bien une qui arrivera assez loin de sa fourmilière, et pile au petit trou, qui trouvera votre garde manger, et qui ira rameuter ses copines (elles s'adaptent). Bilan, malgré toutes vos précautions, les fourmis vous ont envahi !!! Imaginez maintenant un champ de bataille, avec des multitudes de soldats, qui assaillent vos défenses, mettent à l'épreuve vos stratégies. Comme le dit la LEM, "Aucune stratégie ne survit à l'épreuve du champ de bataille". Vous comprenez mieux, maintenant ?

La suite : Ne laissez pas votre lait sans surveillance sur le feu !

Main page