Ennoncé des lois de Murphy :

Rien n'est aussi simple qu'il y paraît.
Tout prend plus de temps que ce que vous pouvez prévoir.
Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal.
S'il existe plusieurs façons pour les choses de mal se passer, celle qui va arriver est aussi celle qui causera le plus de dégâts. Corollaire : C'est au pire moment que les choses tourneront mal.
Si quelque chose ne peut tout simplement pas mal tourner, ca se tournera mal quand même.
Si vous avez décelé quatre façons possibles pour les événements de mal tourner, et si vous les avez circonvenues, alors une cinquième apparaîtra spontanément.
Laissées à elles-mêmes, les choses ont tendance à aller de mal en pis.
Si tout semble manifestement bien se passer, c'est que quelque chose vous a échappé.
La nature frappe toujours au défaut de la cuirasse.
Mère nature est une chienne. L'univers n'est pas indifférent à l'intelligence, il lui est activement hostile.
Il est parfaitement impossible de faire quoi que ce soit à l'épreuve des imbéciles, les imbéciles se montrent toujours si ingénieux !
Si jamais vous décidez de faire quelque chose, il y aura toujours quelque chose d'autre à faire avant.
Chaque solution apporte de nouveaux problèmes.
La philosophie selon Murphy : Souriez... demain, ce sera pire !
Loi de la perversité de la Nature : Vous ne pouvez jamais prédire à coup sûr quel côté de la tartine sera beurré.

Commentaires de Hill :

Si tu risque de perdre beaucoup, au cas où les choses tourneraient mal, prends toutes les précautions possibles.
Si tu n'as rien à perdre au change, reste relax.
Si tu as tout à y gagner, reste relax.
Si ça n'a aucune importance, ça n'a aucune espèce d'importance.
Commentaire de O'Toole : Murphy était un optimiste.
Loi de Murphy récursive : Si vous lavez votre voiture pour faire pleuvoir, ça ne marchera pas non plus.

La suite : Pourquoi "L'autre file avance toujours plus vite !"

Main page